News

Construire un projet professionnel… solide

Construire un projet professionnel… solide

Jeune diplômé ou professionnel expérimenté, chacun se pose à un moment donné la question de son avenir professionnel. La vie en entreprise nous amène aujourd’hui à changer plusieurs fois d’emploi au cours de notre carrière. Comment aborder ces changements ? Une première étape : savoir où aller. En d’autres termes, construire un projet professionnel solide.

La notion de projet professionnel

Aujourd’hui, le terme de projet est utilisé à toutes les sauces : gestion de projet, mode projet, projet immobilier, projet de vie… Mais à quoi renvoie réellement la notion de projet ?

Un projet est avant tout un engagement personnel qui vise l’atteinte d’un objectif défini. La réalisation d’un projet aboutit donc à un résultat concret. Un projet a un début et une fin. En outre, un projet se trouve dans le champ de la nouveauté : tout est à définir et (presque) rien n’est connu d’avance.

Le projet professionnel peut être défini comme la formalisation d’une évolution souhaitée de sa situation professionnelle. Cette formalisation doit indiquer les moyens et les modalités nécessaires à la réalisation du projet.

Comment construire son projet professionnel ?

Un projet professionnel doit prendre en considération des éléments personnels (sa motivation, ses aspirations, ses valeurs, ses aptitudes, etc.) et des éléments contextuels (les possibilités offertes par le marché de l’emploi, ses contraintes). Il doit donner un cap et les moyens d’avancer vers l’atteinte de ses objectifs (par ex. par l’analyse des besoins de formation, de son employabilité, etc.).

La construction d’un projet professionnel se fait par étape. Il est nécessaire dans un premier temps de faire le point sur soi-même, c’est-à-dire d’avoir une image la plus juste et la plus complète possible de sa façon de fonctionner. Attention à ne pas négliger cette étape : un projet professionnel qui n’aurait pas été suffisamment testé (au regard de votre motivation, de vos intérêts professionnels, etc.) peut vous entrainer dans une voie qui ne vous correspond pas et vous faire perdre plusieurs années.

L’étape suivante consiste à envisager les possibilités de mobilité, d’évolution professionnelle ou de réorientation. L’objectif à ce stade est d’identifier les métiers qui pourraient vous correspondre. En d’autres termes, faire émerger un maximum de pistes en ayant un champ d’investigation large.

Enfin pour la dernière étape, c’est la faisabilité du projet qui prime. Parmi toutes les pistes envisagées, quelles sont les plus sérieuses ? Quel est l’écart (de formation, de compétences) entre votre situation actuelle et le métier retenu ? Quel parcours envisager pour atteindre ce métier ? Existe-t-il d’autres options ? Quelles sont les freins éventuels ? Quels sont vos atouts pour réussir ?

Chaque étape prend un temps variable suivant son niveau d’informations et son implication personnelle dans la démarche.

Votre projet est-il suffisamment solide ?

Un projet professionnel solide est avant tout un projet qui a de la consistance. Il ne doit pas être le simple reflet d’une idée ou d’un concept. Il doit se matérialiser sous une forme concrète et contenir des éléments clairement identifiés pour vous permettre d’avancer. La consistance du projet vient aussi du fait que la problématique est abordée sous de nombreuses facettes.

Un projet professionnel solide est aussi un projet durable. Les fondations de votre projet doivent s’appuyer sur des éléments suffisamment profonds pour que vous ne puissiez pas tout remettre en question du jour au lendemain. Bien que votre projet puisse évoluer au fil des années en fonction de vos nouvelles expériences, des surprises de la vie, sa base doit demeurer intacte.

Enfin, un projet professionnel solide est un projet fort. C’est un projet qui vous motive, qui vous mobilise et qui vous entraîne. Votre projet doit ainsi vous permettre d’avancer sereinement en vous protégeant des incertitudes.

Faire un bilan de compétences

Comme on peut le constater, la construction d’un projet professionnel demande un travail sur soi-même ainsi qu’un travail de recherche, de réflexion, et de prise de recul vis-à-vis de sa situation.

Pour appuyer les personnes dans cette démarche, pour les guider et leur permettre de surmonter leurs difficultés, il existe un accompagnement spécifique : le bilan de compétences.

Le bilan de compétences est l’analyse et l’évaluation des compétences professionnelles et personnelles, ainsi que des aptitudes et des motivations d’une personne. Il aboutit à la définition d’un projet professionnel réaliste et adapté au marché de l’emploi et, le cas échéant, à la définition d’un projet de formation continue ou complémentaire.

Leave a comment

Demos

Color Skin

Header Style

Layout

Wide
Boxed